C’était le 10 octobre dernier, ce jour sera gravé dans mon cœur pour toujours….

En cet fin d’après midi , le temps était radieux , les derniers rayons du soleil rendaient l’atmosphère agréable dans la cour de l’aérodrome où mon fils allait voler accompagné de son instructeur…comme les champignons après la pluie sous la douceur du soleil , les membres du club étaient venus en nombre pour se réunir et discuter de leur passion.

Jérémy  se préparait à voler , durant sa " pré-vol " je me rapprochais du hangar pour prendre furtivement une photo , lui disais «  bon vol «  et repartais rejoindre les autres assis dehors ….
Le petit avion décolla…je le suivais du regard  un temps puis poursuivais ma discussion, il était prévu qu’il fasse seulement des tours de piste donc l’esprit tranquille je papotais allègrement ….le petit avion atterrissait, puis décollait de nouveau , certains membres soulignant les progrès de Jérémy , la maîtrise malgré son très jeune âge …l’assistance était joyeuse…la discussion animée….des rires…prise par ma discussion dos à la piste un écho vint frapper ma tête de plein fouet…  « il le lâche, regarde il le lâche ! »

Mon sang ne fit qu’un tour , d’un bond je me retournais  et voyais l’instructeur sortir de l’avion … c’était vrai ... sans avoir le temps de réagir , je vis le petit avion s’élancer sur la piste et décoller dans les airs …mon fils, mon bébé, ma vie était seul maître à bord ….mes joues me brûlaient,  j’attrapais le bras de mon mari cherchant un soutien , les larmes envahissaient  mes yeux  sans aucun contrôle, j’avais peur , très, très peur ….voyant mon désarroi  le réconfort arrivait de toute part , «  tout ira bien , me disaient ils….Fred sait ce qu’il fait, Jérémy est prêt… »ces paroles pourtant pleine de compassion ricochaient  sur mon corps sans atteindre leur but….je n’étais plus moi même …le temps venait de s’arrêter, du moins il  semblait tourner au ralenti ….
Qu’avais je fait…pourquoi avoir accepté de le laisser voler… l’avoir volontairement laissé s’exposer à des risques….il n’a que 15 ans et demi ! ! ! ! !

Pendant l’attente... je le voyais danser dans son" yupalat" sur la musique de Casimir…. ses  premiers pas …. sur son 4X4 électrique….. s’élancer  à vélo… sauf que là...  il venait de s’élancer avec un avion….

Et puis l'avion s’approchait de la piste ….je m’accrochais de toutes mes forces à la barrière, je ne le quittais pas des yeux….les roues touchaient le sol…enfin….les bravos retentissaient au loin je sortais progressivement de ma léthargie…, tout reprenait forme autour de moi …l’avion s’approchait …je regardais mon mari et je voyais  le soulagement sur son visage…..l’avion était tout près , je m’approchais encore …Jérémy était là tout près , je cherchais  son regard, ses yeux  pour lire ses émotions …il semblait serein…content …le message était passé « oui mon fils je sais que tu es heureux , tu maîtrises ton art  et moi je vais apprendre à être une maman de pilote d’avion ! ! ! ! ! ! »

jeeremy